Election présidentielle 2017 : du neuf sur les intentions de vote ?

L’on attend impatiemment le mois de décembre pour que l’actuel président de la république François Hollande lève le suspens concernant sa candidature à l’election presidentielle 2017. Néanmoins, à gauche comme à droite, la précampagne est bel et bien déjà entamée. A quoi peut-on réellement s’attendre compte tenu de la situation économique et politique actuelle ?

Les candidats à l’élection présidentielle 2017 et François Hollande

Dans son livre intitulé « Tout pour la France », l’actuel président de la république dévoile déjà ses intentions de se présenter à sa propre succession. Cependant, selon des enquêtes récentes, seuls 50 % de ses anciens électeurs seraient prêts à recommencer à voter pour lui. Même si Nicolas Sarkozy peut être considéré comme étant l’un des favoris au second tour, le principal adversaire de François Hollande semble être le premier ministre Manuel Valls. Parmi les grands favoris à la course à l’Elysée, l’on peut aussi noter que Marine Le Pen se trouve actuellement à la tête des chiffres énoncés sur les intentions de vote, notamment pour le résultat du premier tour. Ainsi, la tournure que va prendre les évènements va aussi se jouer autour de la primaire de droite qui va avoir lieu au mois de novembre.

Les facteurs économiques du résultat de l’élection présidentielle 2017

Bien que la situation économique actuelle ne semble pas être favorable à François Hollande pour l’élection présidentielle 2017, le vent peut rapidement tourner à sa faveur. En effet, une relance de l’économie a déjà été constatée cette année et il ne reste plus qu’à attendre que la courbe du chômage baisse. Si cela arrivait, François Hollande aurait en effet eu raison de ne pas avoir lâché prise, car cela lui redonnerait quelques chances de pouvoir reconquérir ses électeurs.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire